JUDO CLUB SAINT DIE : site officiel du club de judo de ST DIE - clubeo

Le Ju-Jitsu

Proposé comme art martial, véritable méthode de Self-défense, efficace et attrayante, permettant d'améliorer l'ensemble des qualités physiques et mentales, le Jujitsu connaît aujourd'hui un réel succès chez les plus de 15 ans.


Le JUJITSU est un art martial élaboré au Japon à l'époque féodale. A cette époque, le combat à mains nues était l'apanage des paysans qui n'étaient pas autorisés à posséder des armes. Pourtant, c'est la caste des samouraïs qui développa le JUJITSU. Pour ces guerriers, le bushido (code moral) imposait l'égalité des armes entre deux combattants. Ainsi, si un guerrier se trouvait désarmé pendant le combat, son adversaire se devait d'abandonner son arme. C'est pour pouvoir combattre à mains nues et ne pas se trouver faillible que les samouraïs développèrent ces techniques efficaces de combat à mains nues. Le JUJITSU, ou " art de la souplesse ", est ainsi l'héritier, à la fois d'un code moral chevaleresque très strict et de techniques de combat éprouvées. Synthétisant en une même technique l'ensemble des coups (atemi waza), des projections (nage waza) et des contrôles (katame waza), il permet de maîtriser tous les aspects du combat en corps à corps.

Le Jujitsu, une méthode de défense

Spectaculaire et efficace, la pratique du Jujitsu, qui exclut la brutalité, vous permet d'améliorer votre condition physique et de développer vos aptitudes à répondre à toute agression. D'abord proposé comme méthode de défense personnelle, le Jujitsu permet d'assimiler progressivement l'ensemble des techniques de combat. Le Jujitsu peut être pratiqué par tous : adolescents et adultes, hommes et femmes.

Le Jujitsu, un art du partage

Le rôle du partenaire, donc le vôtre, est essentiel, que vous soyez l'agresseur ou l'agressé. Ce sport est avant tout une relation fondée sur l'entraide mutuelle, condition essentielle pour la progression. Cet échange permet, au-delà de son côté hautement symbolique, une meilleure compréhension de chaque geste, de chaque action.

 

     

 

 

coups de pied

Keri Waza : les techniques de coup de pied

Les Keri Waza sont l'ensemble des techniques effectuées avec le pied. Pour certains atemi de la jambe on peut différencier les atemi keage (fouettés) des atemi keikomi (défonçant). Exemple : mae-geri-keage et mae-geri-keikomi. Lors de la réalisation de tous ces atémis il est essentiel après avoir donné le coup de reposer le pied à sa position de départ en effectuant le geste inverse.


Mae Geri :
Coup de pied direct de face

Il en existe deux formes.

Mae Geri Keage : coup de pied fouetté de face.
Soulever le genou en gardant la plante de pied parallèle au sol et le tibia à verticale. Les orteils sont relevés. Détendez alors la jambe pour frapper l'adversaire avec la base des orteils ou koshi. C'est la jambe d'appui qui donne sa force au coup. Ce mouvement peut-être exécuté au niveau bas, moyen, ou haut.

Mae Geri Keikomi : coup de pied de face défonçant.
Cette fois-ci, il s'agit de détendre la jambe en poussant avec la hanche est en frappant avec le talon (Kakato) voir avec le dessous du pied

Yoko Geri :
Coup de pied latéral

Il est possible d'exécuter cette technique de deux façons.

Yoko Geri Keikomi : coup de pied de côté défonçant.
La frappe soit avec le tranchant du pied soit avec le talon. Que les orteils sont relevés. Soulever le genou en tournant le buste et les hanches vers la cible . En armant le pied frappeur on effleurera l'intérieur du genou de la jambe d'appui. Il est possible de frapper au niveau bas, milieu où haut. Pour compenser le mouvement des hanches et de la jambe on peut légèrement pencher le buste de la direction opposée.

Yoko Geri Keage : coup de pied de côté fouetté.
Ramener le pied vers l'intérieur puis détendre la jambe en arc de cercle pour percuter vers le haut.

Ura Mawashi Geri :
Coup de pied circulaire en revers

Effectuez une rotation de revers jambe tendue jusqu'à l'impact. 
Le coup est porté avec le talon. Il faudra ensuite achever rotation et reposer le pied frappeur dans sa position initiale.

Kakato Geri :
Coup avec le talon


Frapper avec le talon du pied de haut en bas, plusieurs niveaux de frappes sont possibles.

Hiza Geri :
Coup de genou, 

Peut être exécuter de face ou en position décalée.

Mawashi Hiza Geri : coup de genou circulaire.

Mae Hiza Geri : coup de genou de face.

Gedan Geri : 
Coup de pied bas.

Il est porté avec le tranchant du pied interieur sur la partie de la jambe, de l'adversaire, située sous le genou. 
Mawashi Geri :
Coup de pied circulaire





La poitrine aux trois-quarts de face par rapport à l'adversaire soulever la jambe genou et cheville fortement pliés. Pivotez sur la jambe d'appui enla gardant légèrement fléchie puis tournez les hanches et frapper la cible dans un mouvement circulaire fouetté . Le coût est donné au niveau gedan , chudan , ou jodan. La frappe s'effectue avec le dessous du pied ou la dent du tigre c'est-à-dire la base des orteils.


Ushiro Geri :
Coup de pied arrière


C'est un atémi que porte à un adversaire de dos . 

Il est soit défonçant soit fouetté.

Ushiro Geri Keikomi : coup de pied arrière défonçant.
Monter le genou sans tourner les épaules depuis frapper en regardant en arrière par-dessus votre épaule. Il est alors possible de se pencher légèrement vers l'avant. Le coup est donné avec le talon ou avec le tranchant du pied.

Ushiro Geri Keage : coup de pied arrière fouetté.Frapper au niveau gedan avec le talon.

Ushiro Ura Mawashi Geri :
Coup de pied circulaire arrière en revers


Prendre appui sur sa jambe avant et tourne le visage pour pouvoir viser correctement lors de l’atemi. Tori tourne alors les hanches et frappe en lançant un atemi circulaire en revers avec la plante du pied. Les mains restent en protection pour éviter le contre de uke.

Mikazuki Geri :
Coup de pied en croissant, avec le tranchant interne du pied

Coup de pied circulaire de la plante du pied. Il est porté de l'extérieur intérieur.

Fumi-komi-geri :
Coup de pied bas avec le tranchant du pied

Armer sa jambe et donner un atemi de haut en bas avec le tranchant du pied extérieur au niveau du genou de uke.